Out of Control

Un monde à part...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 *~¤ Vladimir Birkov ¤~*

Aller en bas 
AuteurMessage
Vladimir Birkov
Empathie
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 26
Localisation : Hum...Il ne me semble pas que ça te regarde...
Date d'inscription : 21/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: *~¤ Vladimir Birkov ¤~*   Dim 22 Avr - 11:53

Nom : Vladimir
Prénom : Birkov
Surnom : Vlad
Age : 25 ans

Passé : Je n'ai jamais cru aux histoires farfelues que les grands-mères racontent parfois. Pourtant, aurjourd'hui, j'y crois, et c'est bien étrange pour quelqu'un d'aussi borné et têtu que moi. Vous voulez savoir pourquoi ? C'est grâce à un jeune homme. Oui, un jeune homme qui m'a ouvert l'esprit. N'allez pas croire que je suis allé vérifier quoique ce soit de moi-même. Il est venu à moi, par le plus grand des hasards. Alors que je lisais le journal, assis à la terrasse d'un café surpeuplé, je ne l'ai pas vu arriver. Il était grand et sombre, et je le jugeai de suite comme étant un gars à succès. Mais quelque chose d'étrange émanait de lui. D'une voix grave et timide, il m'a demandé s'il pouvait prendre place. Regardant à droite et à gauche, j'en conclus qu'il n'y avait plus de place et force m'étais d'avouer que je ne voulais pas l'avoir à ma table. Il ne m'inspirait pas confiance. Peut-être était-ce dû à son apparence de gars des rues, un peu en marge de la société. Etrangement, j'eux pitié de lui. Il me faisait de la peine avec son teint blafard et sa minceur surprenante pour sa haute taille. Mais je fus bien vite surpris de voir en face de moi, une élégance naturelle et une distinction à laquelle on s'attendrait pas venant d'un être de son apparence. Le regardant, je repensais à mon fils. Je savais ce que c'était que d'être père, et je me disais que celui de ce garçon devait être fier. Mais je pensais instantanément aussi au temps qui restait à vivre. Voyez-vous, si je semble sain d'esprit dans ce récit, j'étais atteint d'une grave maladie qui pouvait m'emporter à tout moment. Je ne savais pas combien de temps il me restait à regarder mon fils grandir, et je ne savais même pas si j'aurais le temps de le voir aussi grand que ce jeune homme.

"Ne vous en faites pas, quelque soit le temps qui vous reste à vivre, s'il sait que vous l'aimez, il deviendra quelqu'un de bien."

Je me retournai en tous sens, pour me rendre compte que mon interlocuteur était bel et bien ce garçon. Devant mon air hébété, il eut un bref sourir attristé, et retourna à sa tasse de café. Je trouvais qu'il parlait bien pour ce qui semblait être le roi du quartier chaud. Soudain, j'eus beaucoup d'admiration pour lui. Comment un gars comme lui, pouvait-il avoir l'air de la brute finie, et celui du fin gentleman, tout en étant stable ?

"Vous ne devriez pas. Je ne suis pas quelqu'un de si admirable que ça, vous savez."
"Comment vous...?"
"Comment je fais pour savoir ce à quoi vous pensez ? C'est une assez longue histoire."
"J'aime les longues histoires."
"Que faites-vous ?"
"Je sors de quoi écrire. Je suis écrivain et je n'ai pas d'idée pour l'instant, mais si vous le permerttez, j'aimerais au moins prendre quelques notes, histoire de trouver une source d'inspiration. Je suis..."
"Je sais qui vous êtes. J'ai lu beaucoup de vos ouvrages. Votre style est assez intéressant, et vos histoires ne le sont pas moins."

Je restai surpris sur le coup. Comment ce garçon pouvait-il me connaître, moi, l'auteur que l'on a qualifié de plus pantouflard de l'année ? Mais passons. J'avais top envie de savoir ce qui se cachait derrière lui pour m'intéresser à moi.

"Je vous écoute."
"Êtes-vous sûr de vouloir tout savoir ? Bien..."

L'histoire commence il y a vingt-deux ans. Un 21 mars, à minuit, pour être plus précis. Oui, je suis né à minuit, une nuit sans lune. C'est sûrement à cause de ça que je me retrouve aujourd'hui à vous parler. Mais la véritable histoire, celle que vous voulez entendre, commence bien plus tard...
C'était un soir. Ou plutôt une nuit. J'avais à peu près quatorze ans. Je dormais tranquillement, quand j'ai entendu un bruit. Je me suis réveillé lentement, trop lentement, peut-être. L'obscurité règnait dans ma chambre. J'ai poussé la porte de ma chambre sans faire de bruit, et je me suis glissé dans le couloir. Les bruits ne cessaient pas. On aurait dit une voix. Au fil des pas, je me suis rendu compte que c'était ma mère, qui se trouvait dans la cuisine. Pourquoi dans la cuisine ? Je ne savais pas, et personne n'a jamais compris pourquoi. Elle était debout, devant la fenêtre, la main gauche levée au niveau de sa poitrine, l'autre le long de son corps.Je n'étais pas réveillé, et je n'ai pu que lui demander : "Maman, à quoi tu joues, là ?" sans me méfier de quoi que ce soit. Elle s'est retournée vers moi, et j'ai vu qu'elle pleurait. Instantanément, je ne savais pas pourquoi, mais j'ai compris que vc'était à cause de mon père, et je me suis senti comme poignardé au coeur. Je ne m'étais jamais senti blessé par le fait que mon père aie quitté la maison avant ma naissance, et je ne comprenais pas non plus pourquoi ça me tombait dessus, comme ça, d'un coup, dans un moment pareil. Ce n'est que plus tard que je compris tout. Mais trop tard... J'ai vu le couteau dans la main de ma mère, et je n'avais plus qu'une envie, celle de le lui ôter des mains. Mais au plus j'avançais, plus elle reculait en direction de la fenêtre. Au bout d'un moment, je compris que je n'arriverais à rien ainsi. Je me suis dit que la rassurer était la meilleure solution. Mais rien à faire, elle me cria instantanément dessus. "Tout est de ta faute. Si tu n'étais pas né, je n'aurais pas perdu l'homme de ma vie ! Je serais heureuse, oui bien plus heureuse, sans toi !"

"C'est absolument ignoble, venant d'une mère.Je suppose que vous l'avez assez mal pris ?"
L'inconnu fixait ses mains, croisée sur la table, comme s'il était en confession.
Et bien, en fait, non. Au contraire, je la comprenais. Je ressentais ce qu'elle ressentait. Mais ce n'était pas après moi-même que j'étais en colère, non. C'était après mon père. C'était la première fois. Je n'y pensais jamais, d'ordinaire. Je finis par m'avancer vers elle, et elle m'hurla de ne pas m'approcher davanatge. Je n'en ai rien fait et j'ai continué. Elle a lâché le couteau, et s'est mise à pleurer. Et là, elle s'est confiée à moi. Quelle raison avait-elle de le faire, je ne sais pas. Mais elle l'a fait. Et au fil de ses mots, je ressentais sa douleur encore plus grande en moi. Ce n'était pas ma propre souffrance, j'en étais tellement perturbé que je n'ai réussi qu'à dire quelque smots maladroits avant que je me rende compte de mon erreur.
"Quelle erreur ?"
La fenêtre derrière elle. Elle était ouverte, et dans l'état dans lequel j'étais, je n'ai pas eu le temps de la rattraper. Nous habitions au inquième et dernier étage d'un immeuble assez grand. Je vous laisse vous imaginer sa fin...
"C'est horrible...Et c'est de là que vient votre don ? Cela me semble bien maigre, comme preuve..."
En effet. Je n'avais plus de famille, et j'ai dû me débrouiller seul. En fait, j'ai été plutôt jeté à la rue, parce que je ne savais pas quelque chose que l'on avait jamais osé me dire avant. Je suis resté dans la rue, et j'ai appris à me faire respecter peu à peu. Je ne me suis jamais fait embêter trop longtemps, je trouvais à chaque fois les points faibles de ceux qui me provoquaient. J'ai vécu comme tous les voyous que vous voyez quand vous vous promenez dans certains quartiers. Vous ne voyez pas un gars de la rue en moi, n'est-ce pas ? Et là, vous vous demandez si je lis dans les pensées. Eh bien, je vais vous confier un secret...Non, je ne lis pas dans les pensées. Mais votre surprise me suffit à déduire les questions que vous vous posez.

Je restais bouche bée. Je ne me serais jamais imaginé qu'en plus de bien parlé, ce garçon serait aussi déductif. C'était presque comme s'il le choisissait à l'instinct, et mettait toujours le doigt sur le bon choix. Je ne croyais pas trop son histoire, quoique je me souvenais d'une affaire de police qui avait parlé de ça, il y a quelques années dans les journaux. En y repensant, les dates correspondaient...Je le regardais se lever. Il déposa le prix de son café sur la table et s'apprétait à partir. Alors je regardais ses mains...Ses poignets étaient griffés...L'enquête parlait de la disparition d'un adolescent, dont on aurait retrouvé le sang sur le couteau retrouvé lui-même dans la cuisine. Je n'avais donc pas un conteur devant moi, mais bien le garçon qui avait vu sa mère mourir ce soir-là.

"Excusez-moi de vous poser la question mais...Pourquoi m'avez-vous tout raconter ? Pourquoi à moi ?"
"Parce que vous aviez une admiration inexplicable en moi. Je voulais vous faire comprendre que je ne suis pas quelqu'un de bien, et que personne ne mérite de me ressembler. Vous n'êtes pas convaincu ?"
"Vous avez encore lu en moi ?"
"Non, c'est une déduction toute bête."
"Qui êtes-vous ?" demandai-je alors.
"Vladimir Birkov. La personne dont vous vous souviendrez jusqu'à votre mort."

À cet instant, je trouvais cette phrase bien prétencieuse. Mais maintenant que j'y repense, cela fait trois ans que je ne l'ai pus vu et je me demande bien ce qu'il est devenu. En fait, je me le demande à chaque fois que je me mets à écrire. Mais dans le fond, il avait raison, mon fils sera quelqu'un de bien tant qu'il saura que je l'ai aimé, et que je l'aime encore...
Je me souviens d'une phrase qu'il a prononcée en plein milieu de son récit. Je suis né le premier jour du printemps, à minuit. Je ressens ce que les autres ressentent, que je le veuille ou non. Est-ce un don ou une malédiction ? Laissez-moi vous répondre, cher Vladimir, dans votre cas, c'est un don, soyez-en sûr !

Description morale : Très solitaire et renfermé sur lui-même, il ne va jamais vers les autres, se sont les autres qui vont à lui. Il ne parle pas souvent, préférant écouter son entourage, ou encore faire semblant de l'écouter (ça lui arrive, de temps en temps). Sous ses apparences neutres, il est cependant très soucieux des autres, ce qu'il cache bien profondément en lui, afin que personne ne se rende compte qu'en réalité, il est plutôt généreux. Il s'emporte très rarement, quoiqu'hausse parfois -pour ne pas dire souvent- le ton à certaines occasions. Cependant, ce n'est pas bien méchant. En fait, c'est parce qu'il ne sait pas être subtil quand il s'agit de s'adresser aux gens, et ce malgré son éducation. En fait, il est plus habitué à l'agressivité qu'à la gentillesse, dont il ne fait preuve qu'avec les enfants. Donc, en résumé, un type froid, assez lunatique, qui parle pas toujours bien, mais qui a un bon fond. Il s'attache facilement aux gens, mais ce n'est pas pour autant qu'il sera câlin...D'ailleurs, il n'est pas très tendre, et préfère utiliser ses mains pour calmer quelqu'un, quoique pas de manière très subtile, même s'il n'est pas violent du tout. En fait, il serait plutôt flemmard, et du genre à rester assis dans le noir, tout seul.

Descritpion physique : Grand, voire très grand, il est très fin et si de loin on le prend pour un anorexique, de près, on a plutôt envie de retourner le voir de loin ! En effet, s'il est fin, il a aussi sa p'tite part de muscles, et avec ses jolis yeux, l'idée de le laisser tranquille parcourra l'esprit des plus peureux. Mais laissons là les muscles et parlons du reste...Ayant la peau très pâle (normal pour quelqu'un qui reste constamment dans le noir, me direz-vous !), ses cheveux d'un noir profond ressortent énormément. Lui arrivant de manière inégale autour de son visage fin, on leur trouve souvent un reflet beluté. Ses prunelles brun/rouges ressortent aussi de manière très marquée sur son visage.
Sa tenue vestimentaire fait encore plus ressortir sa peau claire, de part sa teinte toujours très sombre. S'habillant très discrètement, il privilégie le style dit "gotic".

Il/elle aime : La solitude, les enfants (non, c'est pas un pédophile XD), le noir, le silence.

Il/elle déteste : Qu'on le colle, la violence gratuite.

Pouvoir : Empathie. Il peut simplement deviner les émotions des autres, sans pour autant savoir la pensée qui va avec. S'il donne l'impression de lire dans les pensées, c'est qu'il est très déductif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souvenirmanga.actifforum.com
Nyah Nox
Psychique
avatar

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 29
Localisation : Quelque part ...
Date d'inscription : 23/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: *~¤ Vladimir Birkov ¤~*   Dim 22 Avr - 16:37

Ta fiche est parfaite, j'aime particulièrement ton histoire, la manière de l'avoir écrite est original, j'adore tout simplement.

Bienvenue sur le forum et bon rp [ Avec moiiiii ^_____^ ]

_________________


Je prendrais soin, de ne jamais te quitter. Je suis prisonnière de ton amour, on ne peut plus faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofcontrol.positifforum.com
Vladimir Birkov
Empathie
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 26
Localisation : Hum...Il ne me semble pas que ça te regarde...
Date d'inscription : 21/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: *~¤ Vladimir Birkov ¤~*   Dim 22 Avr - 17:29

Ah merci ^^ (L'inovation a parfois du bon ^^)

Oki, si tu veux faire un sujet avec moi, chuis partante ^^ (ça ne fera que le quatrième XD mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souvenirmanga.actifforum.com
Sechs
Vitesse
avatar

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 34
Localisation : aupres de ma Nyah
Date d'inscription : 02/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: *~¤ Vladimir Birkov ¤~*   Dim 22 Avr - 18:16

Bienvenu oui c'est vrai pas mal ta presentation j'aime particulierement se genre de recits (par contre peut pas te proposer de faire un poste avec moi je suis enfermer dans la prison ^^" )

_________________
C'est pour toi que je donnerai ma vie.... Nyah

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heetoos.free.fr/index.php
Nyah Nox
Psychique
avatar

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 29
Localisation : Quelque part ...
Date d'inscription : 23/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: *~¤ Vladimir Birkov ¤~*   Dim 22 Avr - 18:42

xD oui, tu sais que j'aime faire du rp avec toi ^^ Sinon, j'te demanderai pas xD Mais bon ... J'sais, dès fois j'suis longue à la détente avant de rep x)

_________________


Je prendrais soin, de ne jamais te quitter. Je suis prisonnière de ton amour, on ne peut plus faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofcontrol.positifforum.com
Vladimir Birkov
Empathie
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 26
Localisation : Hum...Il ne me semble pas que ça te regarde...
Date d'inscription : 21/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: *~¤ Vladimir Birkov ¤~*   Dim 22 Avr - 18:50

Merci Sechs (Bah, je vais te libérer à coup d'ours en peluche rose, l'arme fatale du moment...XD)

Mais nan, t'es pas longue, Nyah ! C'est pas vrai ! (Je suis pas plus rapide que toi, si on y réfléchit bien ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souvenirmanga.actifforum.com
Nyah Nox
Psychique
avatar

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 29
Localisation : Quelque part ...
Date d'inscription : 23/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: *~¤ Vladimir Birkov ¤~*   Dim 22 Avr - 19:26

L'attaque des ours en peluche rose xD Si j'étais toi Sechs, j'aurai peur =S

J'réfléchis, ... mais pour moi tu as souvent un petit temps d'avance sur moi, peut être du à ma tendance à la flemmardise.

_________________


Je prendrais soin, de ne jamais te quitter. Je suis prisonnière de ton amour, on ne peut plus faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outofcontrol.positifforum.com
Fubuki
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 109
Age : 32
Localisation : dans mon Labo secret ^^ maintenant la question est ou est t'il? bien il est secret ^^
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: *~¤ Vladimir Birkov ¤~*   Lun 23 Avr - 14:35

si tu veux tu pourras faire un Rpg avec moi ^^

sa me ferras plaisir! ^^

(ta fiche est super bien f'aite j'adore les belles histoire ^^ et l'avatare ^^ il est simplement Super ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir Birkov
Empathie
avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 26
Localisation : Hum...Il ne me semble pas que ça te regarde...
Date d'inscription : 21/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: *~¤ Vladimir Birkov ¤~*   Mar 24 Avr - 18:54

Si tu veux ^^ Je suis partante Wink

Et merci pour la fiche, ça me fait plaisir ! (Demande à Nyah le temps que j'y ai passé dessus...XD) Et l'avatar aussi ça me fait plaisir ^^

(Nyah, t'en fais pas, chuis une speeding en ce qui concerne le RP qui m'intéresse Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souvenirmanga.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *~¤ Vladimir Birkov ¤~*   

Revenir en haut Aller en bas
 
*~¤ Vladimir Birkov ¤~*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [15] Cantal
» avis prenom
» Magasin Luxe At Home
» Arrivée de Vladimir Goutchkov
» En Crimée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Out of Control :: Le début :: Présentation de votre personnage :: Anomalie-
Sauter vers: