Out of Control

Un monde à part...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Perdue entre l'ombre et la lumière

Aller en bas 
AuteurMessage
Aiko Spendler
Regénération
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 26
Localisation : lévis, québec, canada
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: Débutant

MessageSujet: Perdue entre l'ombre et la lumière   Dim 15 Avr - 19:49

Aiko Spendler, un capuchon noir recouvrant ses cheveux blonds, marchait d'un bon pas dans la rue. Son capuchon recouvrant ses yeux, plus pour cacher au monde son visage que pour cacher ses pleurs. Depuis 3 jours qu'elle s'était enfuie du domaine Spendler, son domaine... Étant fille d'un roche scientifique, elle n'avait aucune expérience du monde extérieur. Elle ne connaissait pas les dangers qu'une jeune fille peut avoir à affronter dans les ruelles de Out of Controls... Mais elle s'en foutait.

Il pleuvait sur la rue, camouflant ses larmes. Elle chercha à trouver un peu de confort dans sa cape humide de pluie. Elle grelotait, était aveuglé par ses pensées, par l'eau qui lui fouaitait le visage. Elle avança en titubant jusqu'à un bar. 18 ans et plus... Elle n'en avait que 14. Elle regarda par la fenêtre la douce chaleur de l'intérieur. Découragée, fatiguée, elle s'assit sous la fenêtre du bar et se mit à sangloter. Elle était perdu, autant dans la ville que dans ses pensées. Devait-elle haïr son père à cause qu'il à laissé sa mère mourrir, ou l'aimé pour tous ce qu'il lui avait appris? Et que devait-elle pensée de sa mère? Elle avait été une cobaye anomalie, mais sa meilleure amie... Mais elle lui avait passer le gène anomalie, et détruit tous ses rêves... Et elle-même? Elle était une créature qu'elle avait si souvent étudié...


*Dans mon cas, la mort serait une délivrance...*

Aiko regarda les cicatrices qu'elle avait sur les bras. Les longues grafigne qu'elle s'était faites pour se prouver qu'elle était anomalie, pour se faire mal. Elle cacha ses marques sous sa cape. La mort et la douleur ne l'aiderait pas à s'en sortir. Elle devait rejoindre l'organisation anomalie, pour combattre son père. Elle devait leur apporter sa connaissance. Cela lui donnait au moins un but dans la vie... Elle ferma les yeux, pensa à ses merveilleux souvenirs. Le laboratoire de son père, les recherches qu'elle avait faite... Tous ça ne comptait plus maintenant qu'elle était un monstre.
Elle s'acroupit un peu plus sous la fenêtre, essayant de se faire le plus petite possible, essayant de disparaître. Elle se trouvait perdu entre la lumière de son passé et les ténèbres de son futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerredesgalaxies.niceboard.com
Amadeo Élaïs
Méthamorphose
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Age : 33
Localisation : le parc pour la plus part du temps...
Date d'inscription : 03/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Lun 16 Avr - 14:50

Il marchait dans la rue, le col de son manteau dépourvu de capuchon remonter jusqu'au cou. Il détestait la pluie mais ne fit rien pour changer cet étant de fait, il ne marcha pa plus près du mur pour rééduit l'amas d'eau qui lui tombais sur la tête non.... Il vit alors un peu plus loin une jeune femme assise sous la fenêtre de ce qui semblais être un bar. il haussa les sourcil dont un seul devait être visible a cause de son incontournable bandage sur son oeil. Il soupira, pourquoi les gens ici avait l'air de mal en pire? pourquoi était ils toujours aussi triste? il avanca d'un pas plus rapide, sa grande taille lui facilitant la tache, il arriva très vite près de la jeune fille. comment l'abordé? lui qui détestait être avec les gens avait l'air d'un parfait idiot maintenant! il jura dans sa langue natale intérieurement et soupira en s'acroupissant près d'elle.

-Jeune fille, il n'est pas sain de rester sous la pluie, il te faudrait un habrit.

il ne pensa pas a la renvoyer chez elle, il avait vécu dans un monde ou la vie était dure et ou les enfant pouvait partir a la guerre dès leur douze ans, c'était pour lui des petit être plus solide que l'on ne le croyais et plus débrouillard parfois que les adulte parce qu'ils pensait simple. Étant passé par la il avait simplement apuier sa téhorie ayant été seul pendans ds année a vivre a la dure après s'être évader de la légion noire.

Tu as un endroit ou je me charge de t'en trouver un? Il faudrait pas que tu tombe malade alors que tu est dans les rue, n'importe qui pourrait te tombé dessus...

et c'était lui qui parlais? il avait l'air d'un barbare sortit d'un compte, avec sa "patch" sur l'oeil, les cheveux plaquer sur son visage, d'un noir corbeau et complettement emêler. Son manteau de cuir fait avec on ne savait quoi et recouvers de petit signe dont lui seul savait la signification. Avec sa taille de géant et son visage plonger dans le noir alors qu'il s'était pencher vers la jeune fille... se souvenant tout d'un coup que le fait de savoir qui était la personne a qui on parle détendait un peu l'atmonsphère, il lui tendit la main a la fois pour l'aider a se relever si elle le voulais et aussi pour la lui serré comme les gens d'ici fesait pour se saluer.

-Au fait, je suit Amadeo, Amadeo Elaïs

il aurait put vérifier l'aura de la jeune fille si il l'avait voulu, mais ne cilla pas d'un poil. Il était interessé, mais il n'avait pas vraiment envie de le faire un peu parce que lui montré son oeil doré érait déja spécial parfois un peu énervant, mais la un oeil bleu glacier en plus de l'autre, déja que ce mélange était peu courra nt dans son monde, imaginer ici! il devait être le seul représentant de tout cela ici! Puis le montré rendrait peut-être la jeune femme méfiante ou nerveuse, c'était tout le contraire de ce qu'il voulais faire. C'était plus le genre des Anomalie de trainer dans la rue et si il mettait la main sur cette jeune femme il l'amènerais directement a l'abris sinon... eh bien il irait au parc et ferait un abrit de branche....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Spendler
Regénération
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 26
Localisation : lévis, québec, canada
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: Débutant

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Lun 16 Avr - 20:32

Aiko était toujours plongé dans ses pensée lorsqu'un homme vint lui parler. Il semblait un oeu étrange, mais pour une fille qui n'avait jamais fait de séjpur prolongé seule dans une rue glaciale, tout semblait étrange. Elle n'était pas vraiment surprise de voir un homme approché, puisqu'elle était sous la fenêtre d'un bar. Elle regarda l'homme d'un regard perdu lorsqu'il lui parla.
Elle savait bien qu'elle pouvait tomber malade en restant seule sous la pluie, mais elle s'en fichait. Et ce n'est pas un inconnu qui pourrait lui faire la morale. Elle savait aussi qu'il été dangereux pour une jeune fille de rester seule, car l'homme qui se tenait en face d'elle avait l'air d'un de ces n'importe qui contre lequel il la mettait en garde. Malgré tout, elle pensa à la douce chaleur du manoir Spendler qu'elle avait quitté il y a 3 jours, et rêva un moment que cet homme à l'allure étrange pourrait la conduire dans un abri au moin sec. Elle regarda l'homme se présenté et lui tendit la main. Cela réconforta un peu Aiko, les salauds ne prennent pas le temps de se présenter.
Elle prit la main que lui tendait l'homme qui s'appelait Amadeo et se releva, avant de lui répondre.


"Je suis Aiko. Enchanté de vous connaître, monsieur Élaïs. D'après vous, si j'avais un abris, est-ce que je resterais accoté en dessous d'une fenêtre sous la pluie? "

Elle esseyait de plaisanter, mais il n'y avait rien de drôle. Elle était toujours perdu dans son combat intérieur, et avait du mal à se concentrer sur Amadeo. Elle passa sa manche sur ses yeux, pour essuyer ses larmes. Elle se demandait si l'homme voyait qu'elle pleurait ou bien s'il croyait que ce n'était que l'eau de la pluie... Elle essaya de mieux se couvrir dans sa cape trempé, cherchant en vain un peu de chaleur. Puis ajouta en direction d'Amadeo.

"Vous savez où se trouve un endroit sec? Si c'est le cas, vous pourriex m'indiquer où?"

Sa voix était faible, et à moitié étouffer par la pluie. Aiko était fatigué, et tremblante de froid. Si monsieur Élaïs n'était pas apparu, elle aurait bien été tenté de retourné au manoir Spendler, même au risque de finir cobaye... Le froid fait parfois délirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerredesgalaxies.niceboard.com
Amadeo Élaïs
Méthamorphose
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Age : 33
Localisation : le parc pour la plus part du temps...
Date d'inscription : 03/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Mar 17 Avr - 0:03

il la releva alors qu'elle prenait sa main. Il sourit d'un air vague, juste pour la metre en confiance, mais ce sourire avait bel et bien l'air forcé. Son regard était vageu aussi. Lui pensait aussi a son passé, mais en un autre endroit, en un autre temps et avec es réflexion aussi amère qu'était le temps.

Enchanté a mon tour de te rencontré Aiko, apèle moi seulement Amadeo, je déteste qu'on m'apelle monsieur. Quand je ne pourai plus bouger et que je serai a l'article de la mort d'accors, mais pas maintenant.... mais vous avez un bon point. quoique pour ma part j'aurait éviter la ville et serait aller au parc pour avoir un abrit plus ... simple...

Il voyais qu'elle frisonait. Elle était gelé et complettement mouiller, il ne faudrait pas qu'elle tombe malade par dessus tout! il soupira, retirant son propre manteau imperméable et le mit sur les épaule de la jeune femme, par chance il avait son chandail a manche longue sinon, il l'aurait efrayer avec ses cicatrice. Il frissona en sentant la pluie froide couler dans son cou, mais continua tout de même.

-Ce serait plus dramatique si vous tombiez malade que moi. j'ai un endroit ou je peut aller et pas vous. Venez, même si mon manteau est trop grand pour vous il est imperméable et vous pouvez le tiré par dessus votre tête, comme sa vous ne serez pas mouiller.

il serra les bras contre son corps et avanca vers le refuge en sachant qu'elle le suivrait. Il n'avait pas a le lui demander pour la faire avancer, elle avait assez d'intelligence pour comprendre qu'il ne lui voulais as de mal et qu'il allais l'amener dans un endroit ou elle serait au chaud. Il ne restait qu'a savoir si elle allais tenir le secret du lieu car anomalie ou pas il l'y menerais, il ne falais pas qu'elle tombe malade en chemin ou il l'aurait sur le dos! hors de question, Il aidait mais n'était pas ... comme on disait dans ce monde, une infirmière!

-J'ai besoin de ta parole, ne dit pas un mot sur l'endroit ou je te mène, tu meterais ma vie en danger

*et bien d'autre encore...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Spendler
Regénération
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 26
Localisation : lévis, québec, canada
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: Débutant

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Mar 17 Avr - 3:19

Aiko l'écouta en silence. Elle était quelque peu réconforté avec lui, comme une présence peu être rassurante lorsqu'on est perdu dans les ténèbre de nos pensées. Il lui mit son manteau sur ses épaules. Elle pensa le repousser, mais finit par accepter. Une fille de riche n'était pas habitué au froid mordant de l'eau...
En plus, il lui parlait d'un endroit chaud. Elle ne pouvait pas résister à l'envie de le suivre. C'est donc ce qu'elle fit, gardant silence sur leur destination, jusqu'à ce qu'il lui demande de donner sa parole sur leur destination. Dans la tête d'Aiko, ses souvenirs déferlait à toute vitesse. Elle se revit au côté de sa mère, qui lui parlait des anomalies. À l'époque, Aiko croyait ainsi ramasser des informations sur ses créatures qu'elle étudiait avec son père, sans savoir que ces information lui serait utile pour autre chose.
Elle se rappela en particulier une conversation qu'elle avait eu avec sa défunte mère. Elle lui avait mentionner le début d'une organaisation chez les anomalies. Aiko pensait alors que c'était impossible, mais maintenant qu'elle y réfléchissait, se serait logique de le croire. Et peut-être que cet Amadeo l'y amenait... Ce serait le mieux pour Aiko, car c'était un peu son but, de se rendre avec ces rebelles. Aussi donna-t-elle sa parole à Amadeo, essayant du mieux qu'elle le pouvait les connaissances qu'elle avait déjà, pour les faire passer dans la hâte d'un abris sec et chaud.


"Vous avez ma parole. Et comme vous avez l'air de tenir à cet endroit, je ne vous poserai pas trop de questions non plus... Enfin, j'essairai."

Elle essaya de sourire, mais comme elle avait tellement pleurer ses derniers jours, son sourire vira en grimace. Elle repensa à son père. Elle l'avait fuit, et maintenant elle est devenu son ennemi. Elle l'avait tellement aimé, tellement admiré. Son père était presqu'un dieu pour elle. Était... Elle recommença à pleurer en silence. Elle était trop jeune, trop faible pour le choc émotionnel qu'elle avait subi. Elle se demandait si jamais elle s'en remettrais un jour, si son combat intérieur finirais par faire la paix...
Elle garda silence pendant qu'il continuait à marcher, emmitouflé au maximum dans le manteau d'Amadeo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerredesgalaxies.niceboard.com
Amadeo Élaïs
Méthamorphose
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Age : 33
Localisation : le parc pour la plus part du temps...
Date d'inscription : 03/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Mar 17 Avr - 3:59

Alors qu'il regardait a coté de lui, quand elle s'était mise a parler amadeo la fixa un instant l'évaluant et hochant la tête alors qu'il savait qu'elle tiendrais sa parole, il la vit tenter un sourire, elle aussi devait avoir vécu des chose qui ne devrais pas être vécu par les jeunes. Elle semblais d'ailleur plus jeune que ce qu'il avait cru de prime abors. ELle n'avait pas 18 ou 19 ans, ce qui rendait logique le fait qu'elle ne soit pas entré dans le bar. Elle devait avoir 15 ou 16 ans, maximum... il la vit alors pleuré. Il ne cru pas que c'était cela, mais il fronca les sourcil et y regarda plus attentivement, la sous la pluie, il le vit. Il posa sa main sur son épaule et lui dit d'un ton compatissant.

-C'est toujours comme sa, j'imagine que tu as vécu des chose dure, je ne te demanderai pas quoi, je te dit juste qu'il faut que tu trouve un passe temps ou un exécutoire. Fouille dans ma poche, tu va trouver quelque chose qui te montrera que moi aussi j'ai vécu de dure chose, et je n'ai trouver que cela pour oublier...

dans sa poche de manteau, il y avait sa flute. Gravée des plus beau endroit de son monde, une tour, la plus grande, nettement plus grande que les grateciel, mais unique en son genre. Un chateau plus inquiétant que n'importe quoi. Une chute avec un des plus beau coucher de soleil imortaliser et plein d'autre merveille ou chaque endroit recelais quelque chose qui aurait put paraitre pour un monde imaginaire au yeux de la jeune fille. La flute d'un noir profond fesait resortir les détail gravé en blanc dans le bois lisse de ce magnifique instrument.

fait très attention, c'est l'euvre d'une vie, elle m'est précieuse et recèle mes souvenir des belle chose que j,ai croisé. Fait attention, elle vaut plus que la prunelle de ma vie....

Il retira la main de sur l'épaule de la jeune femme, la mettant dans sa poche de pantalon alors qu'il souflais sur une de ses mèche rebelle qui lui retombais devant son oeil valide. il fini par la repousser du bout de sa main caleuse et tourna la tête vers la jeune fille pour voir si elle avait fouiller dans la poche.

-protège la de la pluie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Spendler
Regénération
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 26
Localisation : lévis, québec, canada
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: Débutant

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Mar 17 Avr - 4:12

Aiko, obéissante, regarda dans la poche du manteau. Elle vit la flute, qu'elle fit attention de manipuler avec le plus grand soin. En la regardnt, elle poussa une exclamation de surprise. Elle était magnifique. D'un coup, Aiko oublia ses tristes pensées et reprit son émerveillement de jeune fille. Elle avait la même expression sur le visage que la première fois que son père l'avait amené au laboratoire...

Elle essuya ses larmes, un faible sourire sur les lèvres. La flute lui rapelait que partout on pouvait voir des chose merveilleuse, et qu'il fallait se rapeler que les plus belles, oubliant les mauvaises. Sauf que les évènement qu'aiko avait vécu état encore trop frais dans sa mémoire pour qu'elle puisse les oublier...


"Je la protégerai... Elle est magnifique."

Elle se sentait comme une petite fille à qui on avait montrer la plus belle des poupées^^.

"Avant, pour oublier, j'allais faire des recherche dans le laboratoire de mon père. Mais maintenant... je n'ai plus de matériel."

Elle avait maintenant un petit sourire triste sur le visage, mêlé de mélancolie et de peine. Elle se sentait un peu mieux, et resentait beaucoup de sympathie pour Amadeo. Elle était encore perdu dans elle-même, elle était encore déchiré entre l'amour et la haine, mais la douleur de son combat intérieur devenait supportable. Elle prit soin de la flute comme si elle tenait dans ses mains l'essence même des ses bons souvenirs, et elle sentait que si la flute se brisait, elle retomberait plus profond dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerredesgalaxies.niceboard.com
Amadeo Élaïs
Méthamorphose
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Age : 33
Localisation : le parc pour la plus part du temps...
Date d'inscription : 03/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Mar 17 Avr - 4:23

Lorsque la jeune fille changea de visage Amadeo resta surprit, il lui avait montré son oeuvre pour lui faire voir la beauté des chose, mais il ne s'était pas attendu a la voire réjouie. Il lui sourit cette fois, moins forcé, plus content de lui même, que quelqu'un comprene son art lui allais droit au coeur si l'ont peu dire, quoi que son coeur soit trop meutrir pour le sentir et le reconaitre. Il se dit que finalement c'était une bonne idée que d'avoir secouru cette jeune fille. Elle avait beaucoup de problème, mais lui en avait eut aussi beaucoup il lui ferais oublier ou au moins aténurait sa douleur du mieux qu'il le pouvait et si cette jeune fille était une anomalie il l'aiderais avec le plus de patience possible, ce qui pour lui était infini ou presque dans certaine situation...

-Eh bien si tu ne peut plus faire de recherche dans ton laboratoire.... on va te trouver autre chose qui te convienne en attendant que tu puisse en avoir un a toi....

il soupira, il se demandait si cette jeune fille en parlant de laboratoire ne voulais pas parler des scientifique. Son père... en était il un? alors pourquoi avoir laisser sa fille erré dans la rue? il ne lui poserait pas de question, elle avait donné sa parole, il lui fesait confiance. Il résista a la tentation de reprendre son objet, mais le lui laissa. plantant ses main plus profond dans ses poche, il apercevais déja la batisse désafecté, ils y serait dans une dizaine de minutes a peine. La il le lui prendrais et lui prêterais son lit... pour qu'elle puisse se reposer puis il lui poserais les question qui lui trotait dans la tête sur "était elle oui ou non une anomalie" si oui alors il ne lui poserais pas plus de question, il aurait sa réponce, si non alors il creuserais ou la renvoirais chez elle avec la promesse solonelle de ne jamais rien révéler.

-Tu sait, j'ai vécu des horreur dans ma vie, je t'en partagerai quelque une si il le faut, si tu as des question, pour t'aider a surmonté ce a quoi tu fait face. Mais je ne peut pas le faire pour toi. Tu doit triomphé et être capable de metre les chose de coté. Peut-être qu'en te donnant mon expérience des chose tu pourra faire face. Mais je te le répette, si tu veut parler libre a toi. Je ne te poserai pas de question...

*j'ai l'impression de faire face a moi lorsque j'était petit, sauf qu'elle elle a quelqu'un pour la guider ou pour l'aider. Au moins ne deviendras elle pas comme moi. Un paranoïaque, doublé d'un fou... et d'un égocentrique. Elle pourra vivre une vie normal et ne pas être troublé par des gens qui veulent sa peau dans deux monde.... je l'envie presque...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Spendler
Regénération
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 26
Localisation : lévis, québec, canada
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: Débutant

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Mar 17 Avr - 13:57

Aiko marchait en silence, tout en protégeant l'objet. La pluie l'empêchait de voir trop loin devant elle, mais elle voyait quand même l'ombre d'une bâtisse désafecté. Elle ne s'attendait pas à mieux, mais elle était habitué au confort et elle se demandait si la bâtisse était plus agréable à l'intérieur.

Pendant qu'elle étudiait la bâtisse, elle écouta Amadeo. Autre chose qui lui convienne? Elle avait passer sa vie dans un laboratoire. Elle ne se souvenait pas d'autres activités qu'elle aurait pu faire avec son père. Alors autre chose, elle ne savait pas quoi. Elle repensa à son pouvoir d'anomalie. La régénération. Si elle devenait meilleure pour la contrôler, elle pourrait se régénérer plus rapidement, et de blessures plus grave aussi. Mais à quoi sert de ce regénérer lorsqu'on se fait pas blessé? Et puis pour sa battre il lui faudrait qu'elle apprenne. Elle pourraot apprendre à se servir d'un arme à feu peut-être, ou d'un sabre. Elle pourrait ainsi se défouler...

Elle décida de ne pas faire pars des projets qui commençait à germer dans sa tête. Elle aurait le temps plus tard, dans un endroit plus confortable. Mais elle répondit à la jolie phrase d'Amadeo.


"Je n'ai pas vécu d'horreur. Seulement toute ma vie j'ai cru en l'amour de mon père, et il m'as horriblement déçu. Durant de longs mois ma mère a été ma seule amie, mais c'est à cause d'elle que je suis perdu aujourd'hui. Je suis perdu dans une zone ténébreuse entre la lumière de mon passé et l'inconnu de mon futur..."

Elle restait vaste, parce que seulement dire en gros sa situation lui faisait mal. Parler ainsi lui ravivait ses souvenirs. Elle revoyait dans sa tête l'image de son père, la mort de sa mère... Elle se força à retenir ses larmes. Elle se sentait come un bébé, et pas comme une apprenti scientifique sensé avoir aucune émotion. Elle aurait tellement aimé que sa mère ne soit pas une anomalie, ainsi sa vie serait rester pareil, jusqu'à la fin. Elle aurait sûrement fini par contrôler le pouvoir des anomalies, serait devenue la docteur Spendler, aussi brillante que son père. Mais ce ne sera plus jamais réalisable, sa mère était anomalie...
Ne pouvant plus retenir ses larmes, elle sanglota. Un flot d'émotion se battait dans elle, la haine, l'amour... Pour se consoler, elle serras la flute contre elle, faisant attention à ne pas la briser. La flute de toute les belles choses qu'Amadeo avait vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerredesgalaxies.niceboard.com
Amadeo Élaïs
Méthamorphose
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Age : 33
Localisation : le parc pour la plus part du temps...
Date d'inscription : 03/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Mar 17 Avr - 15:06

Il s'étaira, maintenant trempé de la tête au pied il ne fesait plus grand cas de tout cela, mais il parut encore plus grand. Son cache oeil avait prit l'eau, mais ce n'était pas étonant et il avait l'impression que ses vêtement pesait des tonnes.tout sa pour la petit a coté d'elle. Bah! Il ne tomberais pas malade... enfin il espérait ne pas tombé malade. Jusqu'a maintenant, en un An il avait éviter toute maladie de ce monde et en était bien fier, mais si il tombais malade et n'avait pas ce qu'il fallais pour repousser les virus de ce monde? .... Il verrais bien! Inutile de se monter l'esprit avec ces tourment qui n'était pas encore arriver. Il s'inquiéterais en moment voullu pour une fois.

-c'est un point positif alors que tu n'aie pas été tacher par l'horreur... par contre un plus négatif ce que tu as vécu... enfin ce que tu m'en as dit... Il faudra qu'on y veille. Tu sait... tu as une petite ame poétique... enfin si c'est comme cela qu'on dit par ici....

Alors qu'elle se remettait a sangloter, il lui posa la main dans le dos. c'était la seule chose qu'il pouvait lui ofrir, lui qui ne savait rien de la tendresse. Il était unique en son genre, aussi savant sur l'art de la guerre qu'il était ignorant pour secourir quelqu'un dans cet état de fait.son autre main reposait dans sa poche, il était légèrement pencher vers le jeune fille. Ne sachant trop que faire. Il se dit que peut-être pleuré lui ferais du bien mais qu'une fois la bas elle aurait surement autant de raison que lui de se taire. A ce qu'il avait entendu il vallais mieux qu'elle ne se fasse pas entrainer dans une guerre contre les scientifique alors qu'elle en conaissait peut être un. Pas dans son état et il avait remaquer qu'en plus les gens qui travaillais honêtement ici ne savait même pas se batre! Alors inarmé, inexpérimenté des chose de la vie et de plus pleine de savoir sur les ennemis il valais miieux qu'elle se taise jusqu'a ce que vienne le bon moment....

-Bon nous allons arrivez dans quelque instant, Il ne faudras pas que tu parle de certaine chose. Sinon tu sera happer dans un monde ou tu ne doit pas pénétré, pas tout de suite.... alors... bienvenu... au repère... rien de très chic mais le contraire aurait atiré tout le monde comme des mouches.

il montra de la main qui était plus tot dans son dos le lieu comme si il lui montrait une pièce de théatre dont il fesait partit. Il avait touours eut un peu de charisme pour les scène et avait toujoursd trouver cela amusant de l'utiliser dans les circonstance les moins prenante, parfois cela dénouait une atmosphère très chargé et fesait aparaitre des petit sourire en coin ou a défaut fesait disparaitre larmes et tristesse pendant quelque secondes.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Spendler
Regénération
avatar

Féminin Nombre de messages : 54
Age : 26
Localisation : lévis, québec, canada
Date d'inscription : 14/04/2007

Feuille de personnage
Niveau: Débutant

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Mar 17 Avr - 20:22

Aiko entra dans le "repaire", comme l'avait nommer Amadeo. La manière qu'il lui présenta était amusante, aussi elle avait presque oublier les dernière parole qu'il lui avait dite avant de rentrer:

"Il ne faudras pas que tu parle de certaine chose. Sinon tu sera happer dans un monde ou tu ne doit pas pénétré, pas tout de suite.... "

Elle en fut un peu préoccupé, mais elle prendrait le temps d'y réfléchir plus tard. Pour l'instant, il fallait trouver des vêtements secs s'ils ne voulaient pas attrapé froid. Lorsqu'Aiko s'est enfuie, elle n'avait rien apporté, à pars son portefeuille. Elle se demanda où elle pourrait trouver de quoi se changer, mais préféra garder le silence, laissant à Amadeo le soin de faire quelque chose.

Elle prit néanmoins le temps de regarder la pièce où ils venaient d'entrer. Aucune resemblance avec le chaleureux manoir Spendler, mais toujours plus confortable que dehors sous la pluie. Aiko était très reconnaisante envers Amadeo, mais pour l'instant elle était trop contente et curieuse de ce repaire qu'elle ne trouvait pas les mots.


(HJ, on vas poster dans la bâtisse? Parce que on as quitté la rue^^. Si oui je te laisse partir le sujet.HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerredesgalaxies.niceboard.com
Amadeo Élaïs
Méthamorphose
avatar

Masculin Nombre de messages : 242
Age : 33
Localisation : le parc pour la plus part du temps...
Date d'inscription : 03/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: Expert

MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   Mer 18 Avr - 0:00

[c'est d'accor, je poste dans le dortoir on va passé la salle principale ou on ne ferais que passé, tu n'aura qu'a décrire une pièce viellote qui demanderais bien des rénovation lol j'y vais !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue entre l'ombre et la lumière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue entre l'ombre et la lumière
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» de l'ombre à la lumière...........
» travailler en ombre diffuse, en lumière du nord, ou directe
» Devenir magicien de ce monde, entre ombre et lumière
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» Est-ce que votre BC ferme entre Noël et le Jour de l'an?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Out of Control :: Le centre ville :: La rue-
Sauter vers: